INVESTIR EN IMMOBILIER?

Vous êtes tenté d’investir dans une propriété à revenus. Vous désirez faire l’achat d’un immeuble pour vous y établir et en louer une partie afin de vous aider à payer l’hypothèque, ou vous voulez carrément investir dans l’immobilier pour diversifier votre portefeuille?

Duplex, triplex, quadruplex, peu importe votre décision, il est primordial d’avoir un plan d’action solide et réaliste pour faire les bons choix tout au long de ce processus, si intéressant soit-il. Voici donc quelques conseils qui sauront vous éclairer.

 

EST-CE UN PROJET POUR VOUS?

 

Tout d’abord, ce que vous devez savoir c’est que ce genre de projet demande certes de l’argent, mais aussi du temps et de l’énergie. Avant d’entreprendre quoi que ce soit, prenez le temps d’évaluer le «pour» et le «contre» concernant votre situation. Soyez réaliste. Après tout, ce que vous voulez c’est que ce soit un choix positif.

Inscrivez donc vos forces (exemple: capacité en gestion administrative) et vos faiblesses (exemple: peu d’expertise en rénovation) ainsi que vos menaces (exemple: quartier très recherché – beaucoup de compétition) et vos opportunités (exemple: être entouré d’experts en immobilier qui sont prêts à vous aider dans vos recherches). C’est comme faire une analyse SWOT lorsque vous vous lancez en affaires.

Ainsi, vous pourrez voir si le plan est réaliste. Il est important de contrer vos manques en allant chercher l’expertise auprès d’instances externes. Savoir faire les choses c’est bien, mais si vous n’avez pas les compétences dans certains domaines, faites appel à des gens qualifiés.

 

QUESTION FINANCE?

 

À la suite de l’évaluation plus personnelle du projet, évaluez si la rentabilité du projet est incontestable! Effectivement, l’aspect financier est une grande partie du processus d’action. Pour cette raison, il est nécessaire de faire appel à des experts. Chaque étape a son importance:

 

1) Calculez votre budget. Il est indispensable de faire un bilan étoffé de vos finances. Des outils sont disponibles pour vous aider. Cette étape est cruciale dans l’élaboration de votre plan. Ayez une longueur d’avance, connaissez vos capacités à payer.

 

2) Financez votre achat. Avec des taux concurrentiels, Desjardins accorde une importance indéniable aux solutions concrètes et adaptées au développement de votre portefeuille, le tout disponible sous un même toit:

  • Financer vos immeubles locatifs
  • Assurer vos biens et votre responsabilité civile
  • Gérer vos opérations transactionnelles courantes
  • Optimiser vos placements et la gestion de votre patrimoine

L’expertise de Desjardins offre aussi des conseils pertinents tels que:

  • les connaissances du marché
  • l’environnement où se situe l’immeuble dont vous rêvez
  • le référencement à des professionnels de l’immobilier (évaluateur agréé, inspecteur en bâtiment, notaire, avocat et d’autres ressources utiles, etc.)
  • la diminution de vos coûts de gestion afin d’optimiser le rendement de votre investissement

 

3)  Calculez votre revenu potentiel. Comme une entreprise, ce que vous voulez, c’est être rentable avant tout et constituer une excellente façon de générer des profits à long terme. Si vous êtes intéressé à devenir propriétaire d’un immeuble locatif résidentiel, faites-vous aider d’experts en ce qui concerne:

  • le calcul du montant total perçu (loyers) pour une année (exemple: 12 X1 000$=12 000$/an) ET s’assurer que ce montant est sensiblement le même que la moyenne du marché (selon les comparables)
  • les réelles dépenses reliées à l’exploitation de l’immeuble (électricité, taxes, assurances, rénovations futures, entretien normal); etc. – pas seulement ce que vous expose le propriétaire actuel. Investiguez!

 

AVANTAGES FISCAUX ET FINANCIERS:

 

Vous aurez des coûts reliés à ce projet, mais vous serez aussi en mesure d’obtenir des déductions (liste ICI). C’est un avantage considérable à inclure aussi dans vos calculs. Les dépenses déductibles si vous êtes propriétaire d’un immeuble locatif sont divisées en 3 catégories:

  1. Les dépenses courantes – Exemples: Intérêts sur le montant de l’hypothèque, coûts de chauffage et d’électricité, frais de gestion, d’administration et de bureau, etc.
  2. Les dépenses en capital – Exemples: ajout d’un escalier, remplacement des fenêtres, ajout d’un garage, etc.
  3. Les dépenses exceptionnelles – Exemples: réaménagement d’un ascenseur pour un locataire ayant besoin dorénavant de ce système, etc.

 

Prendre le temps de bien faire les choses est un choix gagnant en tant que premier investisseur immobilier! Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir! Posez les bonnes questions.

 

Petit extra:

  1. Calculez avant de dépenser – Évaluez votre bas de laine.
  2. Entourez-vous de personnes ayant une expérience positive dans ce genre d’investissement et informez-vous auprès d’experts.
  3. N’ayez pas «peur» de l’économie, de vous salir les mains ou des dégâts d’eau, des locataires (Soquij.qc.ca), de faire des erreurs, des responsabilités que représente cet investissement, etc. – Consultez les outils disponibles.
  4. Soyez créatifs.Voyez plus loin que le potentiel de revenus décrit dans l’offre de vente. Pouvez-vous ajouter des logements? Subdiviser le triplexe en condos?
  5. Faites vos recherches sur différent marché avant de sélectionner un quartier – qualité et quantité des services, à proximité des transports en commun, la population (locataires potentiels et voisins), écoles, espaces verts, etc.
  6. Faites un choix logique sans être trop émotif. Écoutez votre intuition, voyez la réalité telle qu’elle est et prenez une grande respiration avant de déposer une offre!
  7. Prenez votre temps! Vous faites une offre d’achat et elle n’est pas acceptée. Dites vous qu’il y aura une autre belle occasion.

De grâce, faites inspecter votre immeuble de rêve!

votes

Commentaires