1984 - 19 mars - Pierre Tardif, un grand coopérateur à Longueuil et au Québec

À l’instar de ce qu’ont représenté Maurice Brault et J. Omer Lefebvre pour les premières décennies de la Caisse populaire de Longueuil, Pierre Tardif est la personnalité la plus marquante depuis les années 1970 de ce qui est devenu la Caisse Desjardins du Vieux-Longueuil.

Né dans l’ancien Montréal-Sud, qui fut annexé en 1961 à Longueuil, Pierre Tardif a vu son père, le Dr Arthur Tardif, s’y dévouer pour ses patients. Pour sa part, détenteur d’un baccalauréat en économie du Collège Sainte-Marie et d’une licence en droit de l’Université de Montréal, il a fondé en 1969 le cabinet Tardif April Marchand Jodoin où il œuvre comme notaire.

Pierre Tardif est entré au Conseil d’administration de la Caisse populaire de Longueuil en 1971 et en est devenu le président en 1984, poste qu’il occupera jusqu’en 2019. Durant près d’un demi-siècle, il aura été témoin et acteur de nombreuses transformations, notamment toutes celles impliquant l’informatisation de l’institution, la bonification des services aux membres et les fusions avec d’autres Caisses.

Dans les années 1990, Pierre Tardif commence à s’impliquer à l’échelle du mouvement Desjardins, y pilotant des changements majeurs. D’abord administrateur à la Fédération des caisses populaires Desjardins de Montréal et de l’Ouest-du-Québec et à la Confédération des caisses populaires et d’économie Desjardins du Québec, il deviendra président du comité de révision des structures en 1999. À ce titre, il a contribué fortement à la fusion des 11 fédérations et de la Confédération en une seule entité, soit le changement le plus important pour le mouvement Desjardins, cent ans après sa fondation.

Grand coopérateur, Pierre Tardif se distingue donc par son rayonnement dans diverses instances du mouvement Desjardins, tant sur la Rive-Sud qu’à l’échelle du Québec. Il est membre du conseil des représentants de la Vice-présidence de la Rive-Sud de Montréal ainsi que du conseil d’administration et du comité exécutif de Valeurs mobilières Desjardins.

Parallèlement à son implication au Conseil d’administration de la Caisse populaire de Longueuil, Pierre Tardif a été conseiller municipal à la Ville de Longueuil de 1972 à 1974 et membre de treize conseils d’administration, dont cinq pour des organismes à but non lucratif. Il préside toujours les conseils d’administration de la Coopérative funéraire du Grand Montréal et de Faltour Inc. et est membre du conseil diocésain des affaires économiques.