Bien financer vos études

On ne va sûrement pas vous l’apprendre : le coût des études postsecondaires n’est pas à prendre à la légère. Et par « coûts », on veut dire « tout ». Ça va plus loin que les droits de scolarité. Vous y ajoutez les frais afférents, le coût des livres et du matériel, les frais de déplacement et aussi de quoi manger, vous loger, vivre et en virer une (de temps en temps, on va dire), et vous voilà dans le rouge.

Pour vous aider à prendre les choses en main, voici différents moyens de financer vos études. Après tout, faut se le rappeler, elles doivent rester un tremplin, pas un boulet financier. Les possibilités ne manquent pas. Trouvez celle qui vous avantage le mieux. Et, en passant, on peut vous aider si vous le souhaitez .

Payer de votre poche

Vos épargnes personnelles peuvent ne pas tout couvrir. Si vos études vous laissent respirer assez pour envisager un boulot, pourquoi pas? Un travail à temps partiel, un stage rémunéré ou un poste d’auxiliaire d’enseignement vous aidera à financer vos études. C’est gratifiant, c’est de l’expérience, mais attention à ne pas trop en faire. Votre job ne doit surtout pas nuire à vos études. Visez l’équilibre. Il y a des sites [DB2] de recherche d’emploi bien sûr, mais pensez aussi aux services de placement de votre établissement scolaire.

Coup de pouce du gouvernement

Le gouvernement du Québec peut vous aider à payer vos frais de scolarité de deux manières : le prêt seulement ou le prêt et la bourse. Cette aide s’adresse à vous si vous étudiez à temps plein ou partiel au secondaire (formation professionnelle), au collégial ou à l’université. Vous pouvez y être admissible après analyse de votre situation financière. Le prêt est remboursable dès que vous cessez d’étudier après vos études (fin ou abandon). La bourse vous est donnée. Renseignez-vous sur les critères en ligne (http://www.afe.gouv.qc.ca) ou au bureau d’aide financière de votre établissement.

Il existe aussi d’autres programmes de bourse d’études du gouvernement canadien. Là encore, vous n’avez pas à rembourser le montant de ces bourses. Voir : https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/aide-financiere-etudiants/pret-etudiants/bourses-etudes/bec.html

Autres sources de financement

En plus des bourses de l’État, il en existe ailleurs. Elles sont accordées au mérite par des organismes, des institutions, des entreprises et des établissements d’études (le vôtre aussi). Bien sûr, chaque structure fixe ses critères. Quelques exemples :

Programme d’aide aux athlètes

Bourses d’études internationales pour étudiants canadiens

Bourses de recherche

Yconic – Moteur de recherche de bourses (en anglais seulement)

Soutien financier chez Desjardins

Desjardins vous propose une aide sous forme de crédit ou de bourse. Et, si vous êtes membre des caisses de Longueuil et de Saint-Lambert, une bourse de plus pourrait vous donner un autre coup d’oxygène. Tour d’horizon.

Les produits de crédit

La marge de crédit Avantage étudiant s’adresse à vous si vous n’êtes pas admissible à l’aide financière du gouvernement québécois ou si cette aide est insuffisante et que vous étudiez à temps ou partiel au secondaire (professionnel), au collégial ou à l’université.

Plus d’info.

Vous avez écouté votre voix intérieure et choisi l’actuariat, les soins infirmiers ou le droit? La marge de crédit STRATÉGIQUE est peut-être avantageuse. Il faut être aux études à temps plein à l’université dans certains domaines précis.

Plus d’info

La carte de crédit Remises pour étudiants vous donne l’occasion de vous faire les dents côté crédit. Sans frais annuels, elle vous donne 1 % de remise sur vos achats. Et, petit détail, vous pouvez la personnaliser à votre image. Est aussi assortie  de l’Assurance appareils mobiles. C’est digne de mention.

Plus d’info

Enfin la carte de crédit Odyssée Or Visa pourrait vous tenter si vous étudiez à temps à l’université dans certains domaines précis.

Plus d’info

Bourses d’études

À vous qui vous impliquez dans des activités (sociales, sportives, culturelles, etc.), maintenez de bons résultats scolaires et… en faites la demande, tout simplement, la Fondation Desjardins offre des bourses d’études. Elles vont de 1 000 $ (secondaire, professionnel) à 10 000 $ (3e cycle universitaire).

Plus d’info

Programme Ma bourse à moi

Si vous avez un compte à la caisse du Vieux-Longueuil, à la caisse Pierre-Boucher ou la caisse Charles-LeMoyne, il y a un plus : le programme Ma bourse à moi. Au total, 25 bourses de 1 000 $ sont remises par tirage au sort et 36 bourses de 1 500 à 2 000 $ sont remises aux étudiants assidus et impliqués socialement.

Ça en fait peut-être beaucoup vous dites-vous, mais ça vaut le coup de prendre le temps de choisir comme il faut. Si vous avez besoin d’y voir plus clair et d’en discuter avec quelqu’un, faites-le avec un proche ou contactez votre conseiller Desjardins.

 

votes

Commentaires